ADN féminin
Auteurs   Oligny, Louise (Auteur)
Edition  Hachette Fictions , 2024
Collection   Black Lab
Collation   288 p.
Illustration   couv. ill. en coul.
Format   21 cm
ISBN   9782501171755
Prix   20,90 eur
Langue d'édition   Français
Sujets   Romans policiers
Catégories   Policier
Nombre de réservation(s) actuelle(s) : 0
Réservation
SiteNuméroCoteSection / LocalisationEtat
Le Touquet 1628260118076 P OLI AAdulte / Centrale / AdulteSorti - Retour prévu le 02/08/2024
Le Touquet 1628260118069 P OLI AAdulte / Centrale / AdulteSorti - Retour prévu le 31/07/2024
Résumé : Le corps de l'homme, cambré, est enroulé dans l'écharpe rouge de Sophia. Un bras blanc se découpe dans la lumière, sa main rugueuse repose par terre. Sa tête est renversée, sa gorge ouverte, ses cheveux noirs glissent et scintillent à la lumière. Le corps de Cyril est dans la position d'un danseur désarticulé. Un filet de sang coule d'une plaie béante sous sa gorge. Sophia hurle jusqu'à ce qu'elle réalise qu'il ne pourra plus la prendre par le cou et serrer jusqu'à ce qu'elle étouffe. Ni ce soir, ni jamais. Un homme égorgé est découvert à l'issue d'un spectacle féérique organisé sous chapiteau par une association de défense des femmes. Lorsque la capitaine Coralie Gignac apprend que ce dernier était un malfrat, condamné pour violences sur son ex-épouse, elle soupçonne dans un premier temps cette dernière, et ce d'autant plus que la photographe de l'association, Diane Choinière, a détruit certains clichés pris pendant la soirée. L'affaire se corse lorsqu'un deuxième meurtre survient, et lorsque l'impulsive Diane se mêle de l'enquête, mettant systématiquement les pieds dans le plat. La rivalité entre la policière froide et méthodique et la photographe maladroite et incontrôlable menace alors de mener l'enquête dans le mur. Car, visiblement, quelqu'un règle ses comptes au milieu de cette course folle.